Vous êtes ici

Découvrir Natura2000

Une volonté européenne 

L’Europe s’est lancée, depuis 1992, dans la réalisation d’un ambitieux réseau de sites écologiques appelé Natura 2000. Ce réseau a pour objectifs de favoriser le maintien de la diversité tout en intégrant les préoccupations socio-économiques et culturelles dans une logique de développement durable.

Il est fondé sur deux directives :

- La Directive « Oiseaux » protège les zones de reproduction, d’alimentation, d’hivernage ou de migration d’oiseaux devenus rares ou menacés sur le territoire européen. Elle désigne des Zones de Protection Spéciale (ZPS).

- La Directive « Habitats, Faune, Flore » protège les habitats naturels ou semi-naturels ainsi que les espèces rares et/ou menacées et leurs milieux de vie. Elle désigne des Zones Spéciales de Conservation (ZSC).

Le maillage de sites s’étend sur toute l’Europe de façon à rendre cohérente cette initiative de préservation des espèces et des habitats naturels.

L'application française de Natura 2000

Chaque Etat-membre décide des modalités de mise en œuvre du réseau Natura 2000 et des moyens pour atteindre les objectifs de conservation des habitats et espèces Natura 2000. Pour désigner et gérer ses sites Natura 2000, la France a opté pour la concertation et la contractualisation volontaire.

Cette approche contractuelle pour la gestion des sites Natura 2000 permet d’assurer une large adhésion des acteurs et une réussite sur le long terme.

Le Préfet veille aux respects des enjeux de conservation des milieux naturels et les espèces concernées par Natura 2000.

Cette démarche concertée et volontaire repose sur :

- un organe de concertation le comité de pilotage (COPIL),

- un président élu parmi les collectivités locales du comité de pilotage,

- un document d’orientation et de gestion, appelé DOCOB,

- une structure animatrice chargée de la mise en œuvre du document d’objectifs.